Bien-être

Le nadi shodana, une respiration apaisante

Travailler le souffle permet d’apaiser notre corps mais aussi de stabiliser notre mental, le cafouillis de nos pensées. On murmure aussi que cela pourrait bien être l’un des nombreux secrets de longévité des yogis…

Pour que vous puissiez vous faire votre propre idée sur la question, on vous partage un exercice de respiration que l’on affectionne tout particulièrement : le Nadi shodana ou la respiration alternée.

Jouer sur sa respiration en faisant des pranayama (exercices de respiration) permet d’apaiser Vata, élément lié à l’air ainsi qu’au mouvement, qui comme nous l’avons vu dans notre précèdent post, augmente significativement en automne et contribue à agiter notre mental et à éparpiller nos pensées.

Prana signifie “force vitale”, ayama signifie “expansion de la force vitale”.

Le Nadi shodana est une pratique accessible mais puissante qui consiste à équilibrer le chaud et le froid, le féminin et le masculin, la conscience et la matière. Ce pranayama permet d’équilibrer les hémisphères gauche et droit du cerveau, de créer un sentiment de bien-être physique, mental, émotionnel. Il peut également aider à soulager les migraines et maux de tête.

Le Nadis shodana en pratique :

Dans cet exercice le souffle est détendu et profond.

Utilisez le pouce droit pour obturer la narine droite et inspirer doucement et pleinement par la narine gauche.

Puis obturez la narine gauche avec l’index ou le majeur et expirez par la narine droite.

Inspirez ensuite par la narine droite.

Puis obturez la narine droite et expirez par la narine gauche.

Continuez, en alternant les narines après chaque inspiration.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.